mardi 25 juin 2019 | Login
REPUBLICA DE ANGOLA REPUBLICA DE ANGOLA REPUBLICA DE ANGOLA REPUBLICA DE ANGOLA REPUBLICA DE ANGOLA

REPUBLICA DE ANGOLA

REPUBLICA DE ANGOLA

REPUBLICA DE ANGOLA

REPUBLICA DE ANGOLA

REPUBLICA DE ANGOLA

Pays d'avenir

Secteur pétrolier

La production de pétrole de l'Angola, qui est presque totalement offshore, se monte en 2016 à 1,8 million de barils par jour, soit 2% de la production mondiale.

Géologie

L'essentiel du territoire angolais est formé d'un socle cristallin avec une couverture sédimentaire limitée. Le potentiel pétrolier est donc concentré dans des bassins sédimentaires le long de la côte, en grande majorité offshore. L'USGS recense plusieurs systèmes pétroliers dans deux bassins. Le principal, partagé avec le Congo-Brazzaville, est le bassin correspondant à l'embouchure du fleuve Congo et son système pétrolier le plus riche a pour piège des formations de turbidite. Il procure à l'Angola les richesses pétrolières au large de Cabinda et des environs de Soyo. Le deuxième bassin correspond également à l'embouchure d'un fleuve, le Kwanza, il se situe à hauteur de Luanda.

Historique

Les premiers travaux d'exploration ont été menés par la compagnie belge Fina dans les années 1950 (alors que l'Angola est encore une colonie) le long du littoral, et dévoilent quelques modestes gisements. En 1966, Elf et ses partenaires procèdent au premier forage offshore.

Production

Le bloc zéro, dont l'opérateur est Chevron, fut longtemps le plus productif, cependant sa production a culminé en 1999. Les blocs situés en eaux plus profondes, à commencer par la bloc 14 (situé dans le prolongement du bloc zéro et également exploité par Chevron), ont pris le relais.

Exportations

La production de Chevron et ses partenaires dans les blocks 0 et 14 est exportée par un terminal nommé Malongo, situé dans le port de Cabinda. Pour le reste, les gisements sont exploités par des plates-formes de type FPSO qui chargent directement les pétroliers, ainsi le pétrole est directement exporté sans transiter par le littoral.

Le pétrole constitue la quasi-totalité des exportations de l'Angola : en 2015, selon la Banque mondiale, les exportations du pays se chiffraient à 33 milliards de dollars dont 31,4 étaient représentés par le pétrole, le reste étant essentiellement des diamants. La Chine est devenue le principal client du pétrole angolais, absorbant en 2015, 45 % du brut exporté par le pays. Les autres acheteurs importants sont l'Inde, l'Espagne, les USA et la France.

Sonangol, la compagnie pétrolière nationale, a formé une joint-venture avec l'armateur suédois Stena, qui exploite une importante flotte de pétroliers assurant une partie des exportations du pays.

News Letter

Abonnez-vous à notre newsletter pour obtenir une mise à jour instantanée à tout moment

INFORMATIONS LÉGALES

Ambassade de l’Angola en RDC 4413, Boulevard du 30 Juin

Kinshasa-Gombe Tél. : + 243 970 100 857

Email: sttimdkin@yahoo.fr l contact@ambassadeangolardc.org

Du lundi au vendredi : de 9h00 à 16h000