vendredi 19 avril 2019 | Login

La ministre angolaise de la culture défend le libre marché des biens culturels

 

Luanda - La ministre angolaise de la Culture, Carolina Cerqueira, a défendu vendredi, dans la ville de Praia (Cap-Vert), la création du marché commun de la libre circulation des biens et des services culturels de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP).

Carolina Cerqueira, ministre de la Culture (archive)

Selon la gouvernante qui intervenait lors de la séance d'ouverture de la onzième réunion des ministres de la Culture de la CPLP, le libre marché commun pourrait stimuler la création d'emplois pour les jeunes des pays africains membres et contribuer également à la réduction de la pauvreté, ainsi qu’à promouvoir le développement humain et durable.

Carolina Cerqueira a également indiqué que, parallèlement à la protection juridique des œuvres d'art et des droits d'acteur, il est pertinent de traiter les questions juridiques relatives aux droits de propriété intellectuelle et aux droits de propriété industrielle avec le concours des services d'émigration, des douanes et du commerce.

La onzième réunion des ministres de la Culture de la CPLP se déroule sous le slogan "Ouvrir les bras à une communauté de peuples".

 
 

News Letter

Abonnez-vous à notre newsletter pour obtenir une mise à jour instantanée à tout moment

INFORMATIONS LÉGALES

Ambassade de l’Angola en RDC 4413, Boulevard du 30 Juin

Kinshasa-Gombe Tél. : + 243 970 100 857

Email: sttimdkin@yahoo.fr l contact@ambassadeangolardc.org

Du lundi au vendredi : de 9h00 à 16h000