lundi 18 novembre 2019 | Login

Zaire: Mise en relief de la contribution des historiens sur le passé de l'Afrique

Mbanza-Kongo - La contribution de certains historiens africains, tels que le Sénégalais Cheikh Atan Diop, à la restitution de la vérité sur le passé historique du continent, prétendument déformé par les puissances coloniales, a été souligné le week-end, à Mbanza-Kongo, province de Zaire, dans le cadre de la Journée mondiale de l'Afrique, célébrée le 25 mai. 

Le professeur d'université, Zolana Avelino  Photo: Pedro Moniz Vidal
S’adressant à l’Angop, le vice-décanat de l’Ecole supérieure polytechnique de Mbanza-Kongo, Zolana velino, a évoqué la contribution de Cheik Atan Diop, considérant être un des académiques qui, s’est battu toute sa vie pour la réappropriation de la version historique du continent considéré comme berceau de l’humanité.

Il a rappelé que Cheik Atan Diop (1923-1986), historien, anthropologue, physicien et homme politique sénégalais fut reconnue grâce à sa contribution à la restitution de la véritable version historique sur l’Afrique.

Il a également rappelé que cet intellectuel africain, s’était formé à l’Université de Paris et, s’était dédié à étudier les origines de race africaine et la culture africaine postcoloniales, et il est l’auteur de l’œuvre intitulée « Les Origines Africaines de la civilisation : Mythe et Réalité », publiée en 1974

Comme référence d’une œuvre scientifique, Cheik Atan Diop a conquis une large audience, en révélant que des preuves archéologiques et anthropologiques confirmaient sa position selon laquelle les pharaons étaient d'origine négroïde", a-t-il souligné.

Mais également sociologue, Zola Avelino atteste que avec cette œuvre, Cheik Atan Diop soutient, en fait, que la l’Afrique est le berceau de la civilisation, ce qui prouve le Pharaon de l’Egypte, pays considéré comme le berceau de la civilisation de l’humanité, et a aussi une origine négroïde.

Pour la source, Cheik Atan Diop a fait une lecture correcte du contexte en essayant de réécrire la version historique sur l’Afrique comme le berceau de l’humanité, mais basée sur la vision des africains eux-mêmes.

« L’Afrique a été toujours présentée comme un continent sans Histoire, le fait a commencé à être démenti par celui-ci et autres savants africains, qui ont aussi affirmé que notre continent est le berceau de la civilisation en établissant la relation qui existe entre l’Afrique noire et l’Egypte » a-t-il souligné.

Il a encore ajouté que le processus de réécriture de la véritable version historique de l’Afrique, c’est un défi pour la génération africaine actuelle dans le sens de faire la continuité de ce qui a déjà été fait dans ce contexte.

La journée mondiale de l’Afrique est célébrée annuellement, le 25 mai, sur l’ensemble du continent, pour commémorer la fondation de l’Organisation de l’Unité Africaine, actuellement Union Africaine, le 25 mai 1963.

 
 

News Letter

Abonnez-vous à notre newsletter pour obtenir une mise à jour instantanée à tout moment

INFORMATIONS LÉGALES

Ambassade de l’Angola en RDC 4413, Boulevard du 30 Juin

Kinshasa-Gombe Tél. : + 243 970 100 857

Email: sttimdkin@yahoo.fr l contact@ambassadeangolardc.org

Du lundi au vendredi : de 9h00 à 16h000